Actualité étudiante

Retrouvez les informations pertinentes de la formation : l'actualité des écoles, les évènements étudiants, les réformes de l'éducation nationale, les nominations et des enquêtes sous forme de dossiers, d'articles ou dans la revue de presse.

Financer ses études

Que l'on souhaite intégrer une grande école d'enseignement supérieur ou une université, la question du financement est parfois épineuse. Voici quelques solutions.


Se lancer dans des études supérieures est une aventure nouvelle, une quotidien bouleversé pour beaucoup de nouveau bachelier. Il est souvent question d'un appartement ou d'une chambre à louer, que ce soit dans le privé auprès de propriétaires particuliers ou dans une résidence universitaire. Mais aussi d'allers et retours entre son nouveau chez-soi et le domicile familial, etc. Ce nouveau statut d'étudiant s'accompagne donc d'un certain budget, sans compter le coût d'une inscription dans un tout nouvel établissement. Bien sur les bourses du CROUS sont là pour aider chaque étudiant dont les revenus des parents ne permettent pas de faire face à ces dépenses. Mais parfois les aléas de la vie font que cela ne suffit pas, ainsi certains étudiant de la classe moyenne ne peuvent y prétendre. D'autres souhaitent intégrer des établissements dont le coût de l'inscription est bien supérieur à celui d'une université par exemple, et là encore les bourses ne suffisent pas. Voici donc quelques solutions qui s'offrent à vous afin de vous permettre de réaliser les études qui vous plaisent.

Le travail c'est la santé !

Vous souhaitez travailler en marge de vos études ? Beaucoup d'entreprise ont largement recours aux emplois étudiants. La plupart proposent d'ailleurs des plannings aménagés en fonction des horaires de ceux-ci. Ce sont pour beaucoup des CDD à mi-temps mais il est également possible de travailler à plein temps. En effet grâce à la dispense d'assiduité, impliquant un contrat de travail d'au moins 15h par semaine, les étudiants d'université profitent d'une scolarité aménagée. Notez cependant que vous ne pouvez cumuler le statut de dispensé d'assiduité et celui de boursier. Pensez également aux jobs d'été qui vous permettront de mettre de l'argent de côté en prévision de votre année universitaire.

Votre banque peut vous aider

La Société générale, le Crédit mutuel, le C.I.C. et les Caisses d'épargne du groupe B.P.C.E sont habilitées à délivrer des prêts étudiants. Il s'agit d'un dispositif garantis par l'État, mis en place pour tous les étudiants qui le souhaitent. Ce prêt ne requiert aucune caution et est délivré sans conditions de ressources. Le montant maximum est de 15 000€ et son remboursement peut se réaliser à partir du moment ou vous commencez à travailler. Pour en bénéficier il suffit d'avoir moins de 28 ans, d'être inscrit dans un établissement en vue de la préparation d'un concours ou d'un diplôme de l'enseignement supérieur français et d'être de nationalité française ou posséder la nationalité de l'un des Etats membres de l'UE ou de l'EEE à condition de justifier d'une résidence régulière ininterrompue en France depuis au moins 5 ans au moment de la conclusion du prêt.

La formule alternée

Réaliser ses études par la voie de l'alternance permet à la fois d'acquérir un diplôme mais également de mettre un pied dans la vie active. Que ce soit via un contrat de professionnalisation ou un contrat d'apprentissage, les deux formules proposent des périodes théoriques et des périodes pratiques au cours desquelles vous intégrez une entreprise en tant que salarié. Renseignez-vous auprès de votre futur établissement pour connaître les possibilités d'études en alternance en son sein.


Plus d'informations dans l'agenda étudiant